Expérience du Lot et Garonne

Arrivé à un certain âge, il est difficile de prendre la voiture. CAR 47 et Jean-Alain Trimouille sont là pour vous./ Photo Morad Cherchari



Depuis cinq ans, CAR 47 permet aux personnes âgées qui ne veulent plus conduire de se trouver un pilote. Une association donnant-donnant née dans le Lot-et-Garonne.




«Tout a commencé le jour où mon beau-père a décidé d'arrêter de conduire. Ses filles ont pris le relais mais avec leurs emplois du temps et la distance, c'est vite devenu compliqué. J'ai alors eu l'idée de proposer à quelqu'un d'être son pilote en échange d'une rémunération.» Puis le téléphone s'est mis à sonner, pour lui demander de nouveaux pilotes, pour de nouvelles personnes âgées.

Il a alors créé CAR 47.

Le principe est simple. Un pilote, un retraité, conduit la voiture d'une personne en incapacité de conduire. Moyennant une indemnisation financière d'un peu plus de 8 euros de l'heure. L'entretien et l'essence restant à la charge du propriétaire. Ainsi, cela procure une petite manne financière au retraité et la personne âgée peut continuer à se déplacer.  Cela permet de lutter contre l'isolement et/ou éviter un accident de la circulation comme cela a été dramatiquement le cas il y a peu à Mâcon.


,a Voir une video{Voir une video   

212 pilotes dans le Lot-et-Garonne

 

 ce programme recueille tous les suffrages. «CAR 47 m'apporte une sécurité et une tranquillité d'esprit. Je n'ai plus besoin de déranger mes voisins ou ma famille», confie une utilisatrice.

«Être chauffeur occasionnel me permet de compléter ma retraite à hauteur de 100 euros par mois en moyenne», apprécie son pilote. Et l'idée, inventée en Lot-et-Garonne, séduit par-delà les frontières du département. 

 

Evénements

Désolé, pas d'événement actuellement.
Voir Tous les Evénements

Events Calendar

Rejoindre un groupe

Latest Photos